Recensement

Ici : « Résumé de statistiques«  

Une opération de recensement aura lieu du 17 janvier au 16 février 2013. Sophie Beuchat Directrice Générale des Services en est La coordinatrice. Six agents « recenseur » recrutés par la commune déposeront chez chacun des citoyens Essertois, un questionnaire de l’Insee et reviendront pour le collecter.

Les informations seront collectées par le biais :

D’une Feuille de logement, questions relatives aux caractéristiques et au confort du logement.

D’un bulletin individuel s’articulant autour de l’âge, du lieu de naissance, de la nationalité, du niveau d’études, du lieu de résidence 5 ans plus tôt et de l’activité professionnelle pour chaque personne vivant habituellement dans le logement recensé.

Aujourd’hui, les recensements sont surtout des outils d’aide à la prévision économique.

Ces questionnaires sont accompagnés d’une notice d’information disponible en français et en de nombreuses langues étrangères. Les agents recenseurs peuvent vous aider à remplir les questionnaires.

Les agents recenseurs possèdent une carte tricolore avec photo, signée par le maire. Toutes les personnes recensées sont en droit d’exiger la présentation de cette carte lors du passage des agents.

Le recensement par internet est en expérimentation. Cette année 14 communes sont concernées, dont deux dans le Doubs.

A quoi sert le recensement ?

Permet de connaître la population résidant en France.

Fournit des statistiques sur le nombre d’habitants et sur leurs caractéristiques : âge, profession exercée, transports utilisés, déplacements quotidiens, conditions de logement, etc.

Apporte des informations sur le nombre de logements.

Les résultats du recensement éclairent les décisions publiques en matière d’équipements collectifs (écoles, hôpitaux, etc.). Ils aident également les professionnels à mieux évaluer le parc de logements, les entreprises à mieux connaître leur clientèle potentielle ou les disponibilités de main-d’œuvre, les associations à mieux répondre aux besoins de la population.

Comment l’enquête est-elle réalisée ? A partir du 17 janvier, les agents recenseurs, sont habilités à débuter le recensement de leur secteur. Ils déposeront physiquement, une feuille de logement et un bulletin individuel pour chaque personne vivant habituellement dans le logement, ainsi qu’une notice d’information sur le recensement.

Afin que l’agent récupère les imprimés complétés, vous conviendrez avec lui d’un rendez-vous. Vous pouvez aussi les retourner directement à votre mairie. En aucun cas, ils ne peuvent être remis par un tiers.

L’agent recenseur pourra vous expliquer et vous conseiller si vous avez des difficultés pour répondre à certaines questions. Si besoin est, il peut écrire sous votre dictée. Tenu au secret professionnel, vous pouvez lui faire toute confiance. Rien ne vous empêche cependant de demander à un proche, ami ou voisin, d’être présent lors de cette seconde visite. .

Comment reconnaître un agent recenseur ?

L’agent recenseur est recruté et encadré par la commune. Il possède une carte avec sa photo, signée du Maire.

Le recensement respecte-t-il la vie privée de chacun ?

Le recensement respecte les procédures approuvées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Vos réponses sont confidentielles. Elles sont transmises à l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), seul habilité à exploiter les questionnaires. Les informations recueillies ne peuvent donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal. Toutes les statistiques produites sont anonymes.

Toutes les personnes ayant accès aux questionnaires, et notamment les agents recenseurs, sont tenues au secret professionnel.

Que se passe-t-il en cas d’absence ?

Si vous êtes absent de votre domicile, l’agent laissera un avis de passage et reviendra dans un autre créneau horaire.

Votre réponse est importante

Pour que les résultats du recensement soient de qualité, il est indispensable que chaque personne enquêtée remplisse les questionnaires qui lui sont fournis par les agents recenseurs.

Participer au recensement est un acte civique. Aux termes de la loi du 7 juin 1951 modifiée, c’est également une obligation.

Liens utiles

Pour avoir des précisions sur certains points du recensement rénové, vous pouvez consulter le site de l’INSEE.